Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Les droits des consommateurs
La responsabilité de tous
Montréal, 15 mars 2007 – À l’occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs, Option consommateurs tient à rappeler aux Québécois l’importance de faire valoir ces droits et aux entreprises l’obligation de les respecter. Quant au gouvernement, il a le devoir de mieux les protéger.

Les dépenses personnelles en biens et services de consommation ne cessent de croître, atteignant plus de 165M$ en 2005. Les consommateurs ont donc un impact considérable sur l’économie québécoise. Pourtant, souvent, leurs droits ne sont pas pris en considération et continuent d’être méconnus et insuffisamment protégés.

Le marché de la consommation, ainsi que ses pratiques, ne cessent d’évoluer. Les paiements électroniques et la téléphonie cellulaire en sont de parfaits exemples. Cette situation met en lumière certaines lacunes sur le plan de la réglementation, faisant ainsi en sorte que la protection des consommateurs est souvent négligée.

Les droits des consommateurs oubliés par les chefs de parti ?

« Il est malheureusement déplorable de constater qu’aucun des chefs des principaux partis n’a fait allusion aux consommateurs et à la protection de leurs droits », mentionne Michel Arnold, directeur général d’Option consommateurs. En effet, sur aucune des plate-formes électorales n’apparaissent les divers enjeux liés à la consommation et, plus précisément, aux droits des consommateurs.

Bien que les récentes modifications apportées à la Loi sur la protection du consommateur constituent sans contredit une amélioration en matière de protection, le travail n’est pas terminé. Aussi est-il essentiel que les travaux de modernisation de la Loi se poursuivent.

Les partis libéral et québécois, ainsi que l’ADQ, accordent beaucoup d’intérêt au développement économique. Il s’agit certes d’un enjeu d’importance. « Toutefois, nos dirigeants doivent se rappeler qu’une croissance économique saine et viable doit se faire avant tout dans le respect et la protection des droits des consommateurs, souligne Michel Arnold. Pour cette raison, nous espérons que le prochain gouvernement québécois brisera le silence sur cette question et qu’il mettra tout en œuvre afin d’offrir aux consommateurs l’assurance que leurs droits soient protégés et respectés. »

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits des citoyens-consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une vingtaine de recours collectifs et s’intéresse de près aux questions reliées notamment aux services financiers, à la santé, à l’agroalimentaire, à l’énergie et aux pratiques commerciales.

- 30 -

Source :
Michel Arnold
Directeur général d’Option consommateurs
514 598-7288, poste 233
Design Web = Egzakt