Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Le rappel de Mattel: La confusion règne, des consommateurs laissés à eux-mêmes
Montréal, 22 août 2007 – À la suite d’une enquête éclair, Option consommateurs a constaté que la confusion règne dans le processus de rappel des jouets de Mattel. Un résultat : les consommateurs sont pénalisés. Premièrement, Mattel n’offre aucun soutien et aucune information en français sur les procédures à suivre pour retourner un jouet. Deuxièmement, les modalités de retour varient d’un détaillant à l’autre. En effet, si certains magasins accordent un remboursement par note de crédit lorsque les jouets sont retournés d’autres refusent catégoriquement de les reprendre ou le font avec le reçu et la boîte seulement.

Des réponses qui portent à confusion
Option consommateurs s’est renseignée sur les modalités de retour prévues par vingt-cinq commerçants à travers le Québec soit, dix points de vente Toys"R"Us, huit Walmart, sept Zellers, ainsi qu’auprès de leur siège social respectif pour découvrir qu’il règne un certain chaos. En général, les magasins Zellers acceptent de reprendre les jouets concernés s’ils font partie de leur liste. Par contre, la plupart des magasins Walmart refusent tout retour sauf si le consommateur a conservé son reçu - et même parfois la boîte toujours intacte - même si le jouet est dangereux pour la santé de leurs clients. Quant aux magasins Toys"R"Us, chaque point de vente a sa propre politique : certains acceptent de reprendre les jouets (sous certaines conditions, parfois), d’autres refusent. Le consommateur est donc pénalisé selon la région où il habite.

Aucune directive en français sur le site de Mattel
Que faire si un commerçant refuse de reprendre le jouet ? Sur le site Internet de Mattel Canada, les consommateurs francophones obtiendront une liste partielle des jouets concernés et deux numéros de téléphone où se renseigner. En appelant à ces numéros, les consommateurs seront dirigés ailleurs s’ils veulent être servis en français. Par la suite, on leurs donnera une adresse Internet inexistante, soit le www.mattel.com.assistance. « Il est donc impossible pour le consommateur francophone d’obtenir, dans sa langue d’usage, les directives nécessaires pour retourner un jouet. En conclusion, de nombreux parents ne savent plus quoi faire avec leur jouet » dit Michel Arnold, directeur d’Option consommateurs. De plus, il déplore l’absence de règles qui permettraient aux consommateurs de se faire rembourser facilement.

L’organisme recommande aux détaillants de jouets d’uniformiser les modalités de retour en cas de rappel de produits dangereux. Option consommateurs demande à Mattel d’être juste envers les consommateurs francophones en rendant accessibles en français tous les renseignements concernant les avis de rappel.

Option consommateurs est une association sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts des consommateurs et de veiller à ce qu’ils soient respectés.

- 30 -


Renseignements :
Jacinthe Lauzon, rédactrice du guide Jouets
ou Danielle Charbonneau, coordonnatrice du dossier Jouets
Option consommateurs
Téléphone : 514-598-7288

http://www.option-consommateurs.org/analystes/jouets_jeux/rappels.html
Design Web = Egzakt