Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Actualités
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Augmentation possible des tarifs d'Hydro-Québec
Une demande injustifiée, selon Option consommateurs
Montréal, 4 décembre 2007 – Option consommateurs estime que la demande de hausse de tarifs d’électricité déposée aujourd’hui par Hydro-Québec est injustifiée, en plus d’être disproportionnée comparativement à l’inflation.

« Si la Régie de l’énergie accordait à Hydro-Québec la permission d’augmenter ses tarifs de 2,9 %, il s’agirait de la sixième augmentation depuis janvier 2004, ce qui représenterait une hausse cumulative de près de 17 % en 5 ans, signale Olivier Bourgeois, analyste en énergie à Option consommateurs. Cette augmentation est bien au-dessus de la hausse du coût de la vie qui a été d’environ 10,5 % au cours de la même période.»

Il faut savoir qu’Hydro-Québec est une entreprise extrêmement rentable avec un bénéfice net s’établissant à 3,74 milliards en 2006. «Malheureusement, le cadre réglementaire actuel empêche la Régie de l’énergie de tenir compte de l’ensemble des profits de l’entreprise au moment d’évaluer si une hausse tarifaire est nécessaire ou non», ajoute M. Bourgeois. Celui-ci estime que le mécanisme d’approbation tarifaire de la société d’État doit être revu.

Option consommateurs s’inquiète également de la possibilité que la Régie de l’énergie permette des hausses différenciées. Si une telle façon de faire était retenue, la hausse serait deux fois plus importante pour le secteur résidentiel que pour les secteurs commerciaux, institutionnels et industriels, soit 4, 4 % comparativement à moins de 2,9 %. «En mettant fin à l’interfinancement dont bénéficie la clientèle résidentielle, on sabrerait le pacte social ayant été à l’origine de la nationalisation du secteur de l’électricité dans les années soixante», poursuit M. Bourgeois.

Par ailleurs, Option consommateurs se réjouit des efforts consentis par Hydro-Québec pour venir en aide aux ménages à faible revenu, mais estime qu’il faudra en faire davantage. «Déjà au Québec, 22 % de la population vit sous le seuil de la pauvreté et ces ménages consacrent en moyenne 7, 5 % de leur budget mensuel à leur facture d’électricité, souligne M. Bourgeois. Toute augmentation appauvrira davantage les plus démunis ».

Créée en 1983, Option consommateurs (est une association vouée à la défense et à la promotion des droits des consommateurs. Pour ce faire, elle s’est engagée dans une vingtaine de recours collectifs et s’intéresse de près aux questions reliées notamment à la santé, à l’agroalimentaire, à l’énergie, aux services financiers et aux pratiques commerciales.

Pour information : Olivier Bourgeois ou
Michel Arnold, directeur général d’Option consommateurs
514-598-7288
Design Web = Egzakt