Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Parité du dollar – Option consommateurs se demande qui profite de la hausse du dollar canadien
Montréal, 16 mai 2008 – Depuis le mois de février, les Canadiens paient en moyenne 21 % plus cher que les Américains pour les mêmes produits, même si la hausse du dollar se maintient. C’est ce qu’indique la mise à jour d’une enquête réalisée par Option consommateurs en collaboration avec l’émission J.E. L’organisation demande donc aux entreprises de cesser de profiter de la situation. « Ces écarts de prix sont inacceptables et pénalisent les consommateurs canadiens », affirme Jean-François Vinet, analyste des services financiers à Option consommateurs.

Au cour des derniers mois, l’organisme a comparé à trois reprises 55 produits identiques de consommation courante offerts dans quarante points de vente canadiens et états-uniens. Résultat : les prix ont très peu bougé. Les produits sont toujours vendus plus chers au Canada malgré la parité. Par catégorie, les écarts sont les suivants : vêtements 43 %, jouets 34 %, épicerie 30 %, électroménagers 24 %, restauration rapide 23 %, loisirs et l’édition 22 %, les articles pour la maison 14 %, l’automobile 10 %. L’électronique serait la seule catégorie dont les prix affichent un écart (-4 %) en faveur des Canadiens. Option consommateurs rappelle que les prix comparés sont les prix réguliers des produits.

Option consommateurs recommande aux consommateurs de manifester leur mécontentement en appelant directement au siège social des entreprises qui vendent certains produits plus chers au Canada comme Wal-Mart, Home Depot, Sears et Toys"R"Us. L’organisation suggère aussi de faire des recherches pour comparer les prix de produits vendus au Canada et aux États-Unis et de s’informer auprès de plusieurs commerçants avant d’acheter. Il existe des écarts de prix considérables même entre les commerces canadiens.

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une vingtaine de recours collectifs et s'intéresse de près aux questions reliées à l'énergie, à l'agroalimentaire, aux services financiers et aux pratiques commerciales.

- 30 -

Renseignements:
Jacinthe Lauzon
Conseillère aux communications
Option consommateurs, 514 598-7288
Design Web = Egzakt