Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Cartes-cadeaux de type Visa et MasterCard
Un cadeau, vraiment ?
11 décembre 2008 – À l’approche des Fêtes, Option consommateurs met en garde les consommateurs contre les cartes-cadeaux de type Visa et MasterCard, un produit relativement nouveau au Québec. Loin d’être le cadeau idéal, ces cartes comportent de nombreux inconvénients : solde inutilisé non remboursable, date d’expiration et frais élevés.

Par exemple, la Banque Royale impose des frais de 3,95 $ lors de l’achat de la carte, des frais mensuels de 1,50 $ six mois après l’activation de celle-ci, des frais de 15 $ pour transférer le solde sur une autre carte lorsqu’elle est expirée et des frais de 15 $ en cas de perte ou de vol.

Option consommateurs estime que ces nombreux frais sont inacceptables. « C’est payer pour avoir le droit d’utiliser son argent, dénonce Isabelle Durand, avocate à Option consommateurs. Il vaut mieux offrir de l’argent comptant en cadeau ».

Émise par certaines institutions financières, les cartes-cadeaux de type Visa et MasterCard ne sont pas des cartes de crédit, mais elles peuvent être utilisées partout où les cartes Visa et MasterCard sont acceptées. Populaires dans l’Ouest canadien, elles sont souvent offertes en cadeau aux adolescents qui veulent faire des achats en ligne.

Les cartes-cadeaux des magasins
Il faut également se méfier des cartes-cadeaux des magasins. Tout comme les cartes-cadeaux de type Visa et MasterCard, certaines d’entre elles possèdent une date d’expiration et des frais d’administration. L’Ontario et la Saskatchewan ont récemment modifié leur législation à cet égard.

De plus, les commerçants refusent souvent de rembourser la somme non dépensée. Option consommateurs estime que cette pratique est abusive, car le commerçant est payé pour un service non rendu ou bien non vendu. Il est donc important de bien se renseigner avant de les acheter.

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une trentaine de recours collectifs et s'intéresse de près aux questions reliées à l'énergie, à l'agroalimentaire, aux services financiers et aux pratiques commerciales. En 2008, elle a ouvert un bureau à Ottawa afin de renforcer sa présence dans la capitale, solidifier ses partenariats et mieux faire valoir les intérêts des consommateurs.

- 30 -

Renseignements :

Jacinthe Lauzon
Conseillère aux communications
Option consommateurs
514 598-7288, poste 226
Cell. : 514 777-6133

Design Web = Egzakt