Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Actualités
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Option consommateurs dénonce une hausse injustifiée des tarifs d’Hydro-Québec
6 mars 2009 – Nous estimons que la hausse de tarifs d’électricité de 1,2 % autorisée aujourd’hui par la Régie de l’énergie du Québec est déraisonnable. Dans le contexte économique actuel, l’organisme s’inquiète de l’effet de cette ponction financière pour les Québécois, surtout pour les ménages à faible revenu.

Dans une décision rendue aujourd’hui, la Régie de l’énergie du Québec autorise une 7e hausse consécutive des tarifs d’électricité en six ans. Depuis 2004, les tarifs d’électricité ont augmenté de18,2 %, ce qui est bien au-dessus de la hausse du coût de la vie qui a été de 12,6 % au cours de la même période.

Au Québec, 22 % de la population vit sous le seuil de la pauvreté et ces ménages consacrent en moyenne 7,5 % de leur budget mensuel à leur facture d’électricité, comparativement à environ 3,5 % pour l'ensemble de la population. Chaque augmentation des tarifs d’électricité, aussi petite soit-elle, nécessite un effort budgétaire plus grand de la part des ménages à faible revenu.

Préoccupée par cette question, Option consommateurs demande au gouvernement d’octroyer une aide directe sous forme d’allocation énergie aux plus démunis. « L’électricité fait partie des besoins essentiels et doit demeurer abordable pour tous les consommateurs résidentiels », affirme Olivier Bourgeois, analyste en énergie à Option consommateurs.

L’association vouée à la défense des droits des consommateurs s’interroge aussi sur la pertinence de hausser les tarifs pour renflouer les coffres de l’État. Hydro-Québec est déjà très rentable pour son seul actionnaire, le gouvernement québécois. Depuis le dégel des tarifs en 2004, les dividendes versés annuellement au gouvernement provincial sont passés 1,4 G$ à 2,1 G$, une augmentation de 50 %. De plus, en mars dernier le gouvernement provincial a révisé la politique de versement du dividende de la société d’État afin de toucher 75 % du profit net, alors qu’il n’en percevait que 50 % auparavant. « Hydro-Québec a pour principal mandat de fournir de l’électricité aux Québécois au meilleur coût possible, et non de générer des revenus pour le gouvernement », ajoute Olivier Bourgeois.


- 30 -
Renseignements :
Olivier Bourgeois
Analyste du dossier énergie
Option consommateurs
514 598-7288, poste 234

Jacinthe Lauzon
Conseillère aux communications
Option consommateurs
514 598-7288, poste 226

Cellulaire d’Option consommateurs : 514 777-6133
Design Web = Egzakt