Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Actualités
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Suivi de la crise de la listériose :
la protection du consommateur doit être au premier rang
Ottawa, 10 juin 2009 – L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) doit centrer sa mission autour de la protection de la population. Voilà la position que défend Option consommateurs en ce moment devant le sous-comité sur la salubrité des aliments sur la crise de la listériose à Ottawa.

Actuellement, la protection des consommateurs ne fait pas partie explicitement de la mission et du mandat de l’Agence. Celle-ci doit officiellement veiller à la salubrité des aliments et à la promotion de l’industrie. « Nous pensons que ces objectifs sont difficilement conciliables et placent l’Agence dans une position de conflits d’intérêt potentiels, dit Anu Bose responsable du bureau d’Option consommateurs à Ottawa. La protection des Canadiens doit devenir LA priorité.»

François Décary-Gilardeau, analyste en agro-alimentation à Option consommateurs, rappelle que la crise de la listériose a coûté la vie de 20 Canadiens. « Il s’est écoulé près de trois mois entre le premier cas d’infection et le rappel officiel. L’Agence n’a pas été en mesure de protéger adéquatement la population lors de la crise de la listériose et son fonctionnement n’est pas démocratique. L'alimentation est l’affaire de tous, il n'est pas normal que les décisions soient prises derrières des portes closes. »

Ce qui amène Option consommateurs à réclamer également plus de transparence dans le fonctionnement de l’ACIA. « Si l’Agence souhaite véritablement rétablir sa crédibilité auprès des consommateurs, elle doit revoir sa structure et ses fonctions et cela de manière transparente et ouverte, déclare Anu Bose, responsable du bureau d’Option consommateurs à Ottawa. À cette fin, elle peut s’inspirer des meilleures pratiques internationales. Au Royaume-Uni, l'agence gouvernementale a comme leitmotiv putting the consumer first, précise Anu Bose. Ici, la situation est ambiguë.»

L’allocution complète est actuellement disponible sur le site d’Option consommateurs (www.option-consommateurs.org)
François Décary-Gilardeau, analyste en agroalimentation, et Anu Bose, responsable du bureau d’Option consommateurs à Ottawa pourront accorder des entrevues à la fin de la comparution, vers 18 h.

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une trentaine de recours collectifs et s'intéresse de près aux questions reliées à l'énergie, à l'agroalimentaire, aux services financiers et aux pratiques commerciales.

- 30 -



Allocution prononcée devant le Sous-comité sur la salubrité des aliments du Comité permanent de l'agriculture et de l'agroalimentaire à Ottawa (Canada), le 10 juin 2009

Renseignements et entrevues :

François Décary-Gilardeau
Analyste en agroalimentation
Decary-gilardeau@option-consommateurs.org

Anu Bose PhD
Responsable du bureau d’Ottawa
Option consommateurs
Cell. : 613 293-6828
bose@option-consommateurs.org

Julie Gagnon
Conseillère aux communications
Option consommateurs
514 598-7288, poste 226
514 777-6133
gagnon@option-consommateurs.org
Design Web = Egzakt