Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Budget provincial
Les consommateurs passent de nouveau à la caisse, s’insurge Option consommateurs
Montréal et Québec, 30 mars 2010 – Option consommateurs accueille avec une profonde déception le budget provincial qui pénalisera grandement les contribuables québécois, à faible et à moyen revenus. Elle s’insurge plus particulièrement de la nouvelle contribution santé en vigueur à compter du 1er juillet prochain et à laquelle s’ajoutera une hausse graduelle de la TVQ, de la taxe sur les carburants et, à échéance, du coût du bloc patrimonial d’électricité.

Option consommateurs estime que les ménages québécois ont été grandement affectés par les hausses de tarifs au cours des six dernières années, et que la récession a accéléré la précarité de leurs finances. Selon une étude comparative menée par l’organisme de 2004 à 2010, dans quatre municipalités du Québec (Montréal, Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières), le logement a augmenté en moyenne de près de 10 %, le transport en commun de 16,3 %, et le prix des denrées alimentaires de base de 28 %. Ces hausses ont contribué à l’augmentation du taux d’endettement à la consommation des Québécois qui se situait à 38% en 2008.

« Le gouvernement du Québec manque d’audace, d’imagination et fait fausse route en cherchant à atteindre l’équilibre budgétaire par le biais des hausses de tarifs qui ont un impact inéquitable et démesuré sur les ménages à faible et à moyen revenus, affirme Michel Arnold, directeur général d’Option consommateurs. Avec les différentes hausses de tarifs annoncées aujourd’hui, même l’instauration du nouveau crédit d’impôt pour la solidarité n’aura aucun effet bénéfique après 2011, ajoute-t-il.»

À l’instar de nombreux économistes et organisations, lors des consultations prébudgétaires, Option consommateurs s’était catégoriquement opposée à toute hausse tarifaire, mesure qu’elle juge régressive et inéquitable. L’association avait plutôt recommandé au ministère des Finances d’augmenter le nombre de paliers d’imposition. « L’impôt sur le revenu des particuliers et des entreprises constitue l’une des façons les plus équitables d’augmenter les revenus du gouvernement du Québec », conclut M. Arnold.


À propos d’Option consommateurs

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une trentaine de recours collectifs et s'intéresse de près aux questions reliées à l'énergie, à l'agroalimentaire, aux services financiers et aux pratiques commerciales.


-30-


Renseignements ou entrevues :
Julie Gagnon
Conseillère aux communications
Option consommateurs
514 598-7288, poste 226
514 777-6133
gagnon@option-consommateurs.org
Design Web = Egzakt