Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Décision historique de la Régie de l’énergie :
Option consommateurs salue l’interprétation de la Régie quant à son indépendance face aux demandes politiques
Montréal, 13 mars 2013 – Option consommateurs se réjouit de la décision rendue aujourd’hui par la Régie de l’énergie du Québec qui affirme son indépendance face aux demandes politiques visant à faire augmenter les bénéfices de la société d’État au détriment des consommateurs d’électricité.

Indépendance de la Régie de l’énergie
Rappelons que dans son budget adopté en novembre dernier, le gouvernement du Québec proposait que les charges d’exploitation soient fixées arbitrairement, sans tenir compte des coûts réels. Selon Option consommateurs, cette forme d’ingérence politique aurait été à l’encontre de la raison d’être de la Régie de l’énergie. « Le gouvernement aurait pu augmenter les tarifs d’électricité à sa guise, en puisant dans les poches des consommateurs », explique Olivier Bourgeois, gestionnaire du dossier énergie à Option consommateurs.

Hausse des tarifs de 2,4%

Pour répondre aux demandes du gouvernement, Hydro-Québec demandait une augmentation des tarifs de 3,4 %. La Régie a refusé d’être liée par la commande politique et a plutôt appliqué la loi comme elle se devait de le faire. Ce faisant, la hausse des tarifs sera plutôt de 2,4 %. « La quasi-totalité de cette hausse est due à des achats d’électricité post-patrimoniale provenant de mini centrales hydrauliques, projets éoliens et de biomasse, signale Olivier Bourgeois. Dans un contexte de surplus énergétiques importants, ces achats déterminés par décrets coûtent cher aux consommateurs. »

Pas d’inscription au dossier de crédit

Hydro-Québec demandait par ailleurs à la Régie de l’énergie l’autorisation de transmettre des renseignements concernant les habitudes de paiement de ses clients aux agences de notation de crédit. « Or, Hydro-Québec n’a jamais fait la preuve que le pointage de crédit inciterait les consommateurs à prioriser davantage leurs factures d’électricité, dit M. Bourgeois. Dans sa décision, la Régie a donné gain de cause à Option consommateurs. Elle a rejeté la proposition d’Hydro-Québec et l’a même invité à travailler avec les associations de consommateurs dans ce dossier. »

À propos d’Option consommateurs

Créée en 1983, Option consommateurs est une association sans but lucratif vouée à la défense et à la promotion des droits des consommateurs. Pour ce faire, elle est engagée dans une trentaine de recours collectifs et s'intéresse de près aux questions reliées à l'énergie, à l'agroalimentaire, aux services financiers et aux pratiques commerciales.


Renseignements et entrevues:
M. Olivier Bourgeois
Gestionnaire du dossier énergie à Option consommateurs
bourgeois@option-consommateurs.org
Cellulaire : (514) 777-6133
Design Web = Egzakt