Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Publicité des transporteurs aériens ; entre le prix annoncé et le prix payé, jusqu'à 91% d'écart!
Montréal, 16 février 2005 – Option consommateurs a déjà dénoncé la situation à deux reprises: les tarifs annoncés dans les publicités des transporteurs aériens ne correspondent pas à la réalité. Et cela constitue de la fausse représentation. Après avoir jeté un coup d’œil aux publicités des transporteurs aériens publiées récemment dans certains quotidiens de Montréal, Toronto et Vancouver, nous constatons que la situation n’a pas changé. Et cela même si elle a déjà été dénoncée par nous, par le PIAC (Public Interest Advocacy Center) ainsi que par le Commissaire aux plaintes relatives aux transporteurs aériens.

Des frais de toutes sortes
Rappelons pourquoi les frais demandés sont plus élevés que les frais annoncés.

D’abord, au prix annoncé, il faut ajouter des frais – appelés « surcharges ». Ces frais sont notamment destinés à payer les redevances de navigation, les frais d’amélioration aéroportuaires et le droit de sécurité des passagers (voir liste des frais). Et ils ont pour effet d’augmenter considérablement le prix d’un billet d’avion.

Pour les fins de notre démonstration, nous avons parcouru quelques annonces de transporteurs aériens (voir tableaux) et calculé, pour un aller simple, sur un vol d’Air Canada, de Westjet ou de Canjet, en partance de Montréal, Toronto ou Vancouver, la différence avec le prix annoncé dans la publicité et le prix que le consommateur a à payer (excluant les taxes de vente). Cette différence varie :
  • de 24,4 % à 52,9 % chez Air Canada
  • de 14,6 % à 91 % chez Westjet
  • et de 32,4 % et 91 % chez Canjet.
Ainsi, pour un vol d’Air Canada partant de Montréal vers Toronto, au tarif de 73 $, s’ajoutent des frais de 38,64 $, ce qui augmente le prix du billet de 52,9 %. De même, pour un vol de Westjet partant de Toronto vers Winnipeg, au tarif de 69 $, s’ajoutent des frais de 38,61 $, ce qui augmente le prix du billet de 56 %.

Si le vol est à destination des États-Unis, d’autres frais s’appliquent. Ainsi, pour un vol de Westjet partant de Montréal vers New York, au tarif de 74 $ s’ajoutent des frais de 66,23 $, ce qui augmente le prix du billet de 89,5 %. Et pour un vol de Canjet partant de Toronto à destination de New York, au tarif de 64 $, s’ajoutent des frais 58,24 $, ce qui augmente le prix du billet de 91 %.

… seulement pour un aller simple

Autre problème : la plupart du temps, lorsqu’un transporteur aérien annonce des prix réduits, le prix qui apparaît dans son annonce est celui d’un aller simple, alors que le consommateur achète généralement un aller-retour, surtout quand la distance est importante. Notons que, dans certains cas, il s’agit même là d’une exigence du transporteur aérien. Évidemment, le prix que le consommateur a à payer s’en voit encore augmenté.

Afin d'évaluer ce que cela peut représenter, nous avons mesuré, pour les vols de ces mêmes entreprises, la différence entre le prix annoncé et celui que le consommateur a à payer en achetant un billet aller-retour (excluant les taxes de vente). Il va sans dire que cette différence est encore plus importante. Elle varie :
  • de 147 % 254,5 % chez Air Canada
  • de 130 % à 243,6 % chez Westjet
  • et de 152,29 % à 241 % chez Canjet
Ainsi, si on reprend quelques-uns des exemples de tout à l’heure, le voyageur attiré par la publicité d’Air Canada annonçant un vol de Montréal vers Toronto au tarif de 73 $ paiera 223,22 $ pour un voyage aller-retour, soit 205,8 % de plus. De même, celui qui est attiré par la publicité de Westjet pour un vol partant de Toronto vers Winnipeg, au tarif de 69 $, paiera 215,22 $ pour un voyage aller-retour, soit une différence de 211,9 %. Enfin, le voyageur attiré par le vol de Canjet partant de Toronto à destination de New York, au tarif de 64 $, paiera 218,23 $ pour un voyage aller-retour, soit 241 % de plus.

Vers une publicité améliorée

Le Comité des mesures en matière de consommation (CMC), dont sont membres les ministres responsables de la protection des consommateurs dans chaque province et territoire ainsi que le ministre de l’Industrie, a entrepris un processus de consultation dans le but d’accroître la transparence dans la publicité des transporteurs aériens. Parmi les modèles étudiés par ce comité, il en est un qui prévoit que tous les frais (excluant les taxes de vente) doivent être inclus dans les prix annoncés et que la liste de ces frais peut apparaître sur l’annonce.

Option consommateurs, qui a été consulté par le Comité, privilégie ce modèle. S’il était adopté, les publicités des transporteurs aériens deviendraient claires pour tous les consommateurs. Et les tarifs annoncés correspondraient enfin au prix payé (excluant les taxes de vente). Une telle publicité aurait aussi l’avantage d’être semblable à ce que prévoit la réglementation québécoise qui encadre les agents de voyage et les grossistes. En conséquence, les tarifs des vols seraient toujours annoncés de la même manière, que l’annonce soit celle d’un agent de voyage, d’un grossiste ou d’un transporteur aérien.
 
NOS RECOMMANDATIONS
Option consommateurs demande aux transporteurs d’indiquer dans leur publicité le prix, incluant tous les frais. Les taxes de vente, par ailleurs, peuvent être en sus, comme c’est souvent le cas.

Option consommateurs demande au ministre des Transports, M. Jean Lapierre, d’imposer des obligations strictes aux transporteurs aériens, de s'assurer qu'ils les respectent et de nommer un commissaire aux plaintes relatives au transport aérien.

Option consommateurs invite les consommateurs qui se sentent lésés par cette situation à porter plainte auprès du transporteur aérien qui leur a vendu leur(s) billet(s) ainsi qu'auprès du Commissaire aux plaintes relatives au transport aérien.

Option consommateurs invite également les consommateurs à signer la pétition qui se trouve sur son site Web afin de demander aux transporteurs aériens d’indiquer dans leur publicité le prix ainsi que tous les frais.

consultez les tableaux comparatifs
consultez la liste des frais

-30-

signez la pétition

pour consulter le communiqué de presse du 24 février 2004
pour consulter le communiqué de presse du 8 décembre 2003

Pour information (514) 598-7288 :

Me Louise Rozon,
directrice d'Option consommateurs

Me Jannick Desforges,
responsable du service juridique d'Option consommateurs

Me Stéphanie Poulin,
service juridique d'Option consommateurs.
Design Web = Egzakt