Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Outils de planification de la retraite offerts par les institutions financières
Option consommateurs soulève quelques problèmes
Montréal, 27 novembre 2015 – Les consommateurs reçoivent-ils des conseils judicieux en matière de préparation de la retraite? Alors que les institutions financières constituent la principale source d’information des Canadiens en cette matière, Option consommateurs observe quelques problèmes dans l’information que les institutions financières transmettent dans des brochures, des sites Internet ou des vidéos portant sur la préparation de la retraite.

Dans un rapport réalisé grâce à une contribution du Bureau de la consommation d’Industrie Canada et rendu public aujourd’hui, l’organisme a fait l’analyse de ces outils. Ceux-ci comportent des avantages indéniables : ils peuvent permettre aux consommateurs d’amorcer une réflexion sur la préparation de la retraite et les sensibiliser sur ce sujet parfois rebutant. Par contre, bien que les informations qui y sont présentées ne soient pas objectivement fausses, Option consommateurs y voit quelques difficultés.

Ainsi, des outils semblent éluder l’importance des régimes publics dans le système de revenus canadien. En conséquence, on peut craindre que les consommateurs soient dirigés vers des produits financiers tels que le REER et le CELI, sans qu’ils connaissent l’ensemble des options de revenu de retraite qui s’offrent à eux et les stratégies qu’ils peuvent mettre en œuvre.

De même, on omet généralement d’énoncer que des frais sont applicables aux produits financiers dont on fait l’étalage. Selon Me Alexandre Plourde, auteur du rapport, cela est préoccupant. «La plupart du temps, ces frais ne sont pas mentionnés dans ces documents, dit-il, et les consommateurs ne connaissent pas leur existence. Il s’agit pourtant d’une information qui peut influencer leur choix. Sans compter que, au Canada, ces frais sont parmi les plus élevés au monde...»

Enfin, Option consommateurs soulève l’épineuse question du conflit d’intérêt. Les outils des institutions financières servent-ils à transmettre de l’information ou à faire la publicité de leurs produits? Afin d’approfondir cette question, Option consommateurs souhaite que d’autres études soient réalisées. «Puisque les outils des institutions financières invitent presque toujours les consommateurs à consulter un de leurs représentants, il serait aussi intéressant de se pencher sur la qualité des conseils donnés par ceux-ci, ajoute Me Plourde. Au Canada comme à l’étranger, des études montrent des problèmes à cet égard.»

Mentionnons que, pour réaliser son étude, Option consommateurs a jeté un coup d’œil sur plus d’une centaine d’outils de planification de la retraite offerts par 10 institutions financières. Elle a également demandé à des experts en planification financière et à un économiste de faire une analyse qualitative d’un échantillon. Enfin, elle a effectué des entrevues semi-dirigées avec 30 consommateurs de Montréal et d’Ottawa.

Cliquez ici pour télécharger le rapport «Le paradis à la fin de vos jours : coup d'oeil sur les outils de planification de la retraite offerts par les institutions financières».


Design Web = Egzakt