Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Recours collectif contre la Brasserie Stroh
Montréal, 18 octobre 2002 – Option consommateurs et M. Jean Prud’homme, la personne désignée, viennent de déposer une requête pour autorisation d’exercer un recours collectif contre la brasserie Stroh. Cette brasserie fabrique, entre autres, les bières Old Milwaukee, Red Bull, Stroh et Colt 45:

Entre avril 1999 et avril 2000, la brasserie Stroh a obligé les détaillants québécois à vendre ses bières au prix qu’elle avait préalablement fixé. Nul ne pouvait donc offrir aux consommateurs de rabais sur les produits Stroh. Cette pratique, qui contrevient à la Loi sur la concurrence, a amené les consommateurs québécois à débourser des milliers de dollars en trop.

La brasserie Stroh a déjà reconnu sa culpabilité devant le Bureau de la concurrence. Ce dernier l’a d’ailleurs condamné à payer une amende de 250 000 $.

Pendant la durée de la fixation des prix, les ventes de la Brasserie Stroh se sont élevées à plus de 2 millions de dollars.

Le cas de M. Jean Prud’homme

Entre 1999 et 2000, Monsieur Prud’homme a fait l’achat de bières de marque Old Milwaukee, Red Bull et Colt 45 fabriquées par la brasserie Stroh. Nous évaluons que plusieurs milliers de consommateurs québécois sont dans la même situation.

Si le recours collectif est autorisé, il permettra de réclamer des dommages-intérêts basés sur le non-respect des dispositions de la Loi sur la concurrence. L'objectif du recours collectif est d'obtenir le remboursement des frais supplémentaires qui ont été payés par tous les consommateurs québécois. Nous évaluons le total des dommages subis à environ 400 000 $.

Option consommateurs s’est déjà impliqué dans plusieurs recours collectif en matière de concurrence et en a réglé certains (notamment contre les entreprises fabriquant l’acide citrique et l’érythorbate de sodium).

Option consommateurs et M. Jean Prud’homme sont représentés par les bureaux d’avocats Sylvestre, Charbonneau, Fafard et Unterberg, Labelle, Lebeau .

-30-

Source :
Jannick Desforges, responsable du service juridique d’Option consommateurs 
Tél. : (514) 598-7288
Design Web = Egzakt