Qui sommes-nous ? Nous avons besoin de vous Soirée-bénéfice 2017 Efficacité énergétique Des avocats défendent vos droits Des conseillers budgétaires vous aident Des analystes interviennent pour vous Des journalistes vous informent
Chercher dans :

Type de contenu :

Chercher avec :

Salle de presse


Recours collectif contre des fabricants d'érythorbate de sodium: Une entente est intervenue!
Montréal, 10 octobre 2002 – Le 9 octobre 2002, le juge Maurice Lagacé de la Cour supérieure a approuvé une entente intervenue entre Option consommateurs, M. André-Bernard Guévin (la personne désignée) et deux fabricants d’érythorbate de sodium afin de mettre fin au litige qui les opposait. L’entente fait suite au recours collectif déposé en 2001 contre deux multinationales qui fabriquent de l’érythorbate de sodium, soit Pfizer et Fujisawa Pharmaceutical. L’érythorbate de sodium est un additif chimique utilisé principalement comme agent de conservation. Il sert à préserver la couleur et la saveur de certains aliments et boissons (il s’agit notamment de charcuteries, de viandes, de poissons et de fruits congelés, de bière, de cidre et de vin).

Entre 1992 et 1994, les entreprises nommées précédemment ont comploté en vue de hausser artificiellement le prix de l’érythorbate de sodium vendu sur le marché nord-américain. Celles-ci ont admis avoir enfreint la Loi sur la concurrence, et ce, au détriment de l'ensemble des consommateurs. Pfizer a d’ailleurs déjà reconnu sa culpabilité devant le Bureau de la concurrence du Canada et a accepté de payer une amende de 1,5 million de dollars.

Ce recours collectif est semblable à d’autres recours entrepris par Option consommateurs contre des entreprises ayant comploté pour hausser le prix de leurs produits ( les vitamines, l’acide citrique et la lysine ).

L’entente :
Pfizer et Fujisawa Pharmaceutical ont convenu de verser la somme totale de 99 789,34 $. Cette somme sera partagée entre :
  - l’Acef de l’Est, pour la réalisation d’un vidéo et d’un guide portant sur la consommation responsable et destiné aux jeunes ( 39 608,33 $) ;
 - les procureurs au dossier, Sylvestre Charbonneau Fafard et Unterberg Labelle Lebeau ( 21 900,46 $ );
 - le Fonds d’aide aux recours collectifs ( 17 000 $ );
 - Option consommateurs ( 12 000 $ ).

La personne désignée :  M. André Bernard Guévin

M. Guévin est professeur d’économie au niveau secondaire. De par ses activités professionnelles, il a développé un intérêt marqué face au monde de la consommation. Naturellement, dans le panier d’épicerie de M. Guévin, comme dans celui de tous les Québécois, nous retrouvons des produits contenant de l’érythorbate de sodium.

Les bureaux d’avocats
Option consommateurs et André-Bernard Guévin sont représentés par Sylvestre Charbonneau Fafard & Unterberg Labelle Lebeau. Ces bureaux d’avocats représentent aussi Option consommateurs dans plusieurs autres dossiers de recours collectifs. Les sommes versées à ces bureaux serviront à payer les honoraires, les déboursés et les taxes.

-30-

Source : 
Louise Rozon, directrice d’Option consommateurs
Jannick Desforges, responsable du service juridique d’Option consommateurs 
Tél. : (514) 598-7288
Design Web = Egzakt