Cellulaire

Comment faire le bon choix?

Quel est ton budget?

Avant même de commencer à magasiner un cellulaire, la toute première question qu'il faut te poser, c'est : « Combien suis-je prêt à payer chaque mois ? » Ce montant doit évidemment correspondre à ton budget. À toi ensuite d'essayer de limiter ton utilisation pour essayer de ne pas dépasser le montant de ton abonnement. Attention, car si tu accumules les retards de paiement, l'entreprise de téléphonie peut mettre une mention de « mauvais payeur » dans ton dossier de crédit ou celui de tes parents si ce sont eux qui sont titulaires du compte. Une mention peut avoir un impact négatif pendant plusieurs années.

Évalue tes besoins

Pour quels motifs souhaites-tu avoir un cellulaire ? Est-ce uniquement qu'il soit facile pour tes proches ou ton employeur de te joindre ? Est-ce pour pouvoir jaser avec tes amis ? Comptes-tu communiquer par messages-textes ? Souhaites-tu avoir accès à ton courriel et ta page Facebook ? Veux-tu naviguer sur Internet ? Répondre à ces questions te permettra de choisir un forfait qui répondra bien à tes besoins. Dans la mesure du possible, évalue les minutes de communication dont tu auras besoin. Selon toi, à quel moment de la journée effectueras-tu tes appels ? Plutôt en journée ou en soirée ? Les appels en soirée sont moins chers qu'en journée. Certains forfaits offrent même les appels locaux illimités en soirée. N'oublie pas qu'il est également important de savoir où tu utiliseras ton cellulaire afin de déterminer le territoire où les appels seront inclus dans ton forfait.

Compare les offres

Pour comparer les différents forfaits, visite le site Web des principaux fournisseurs. Choisis le type de forfait qui te conviendrait, et prends le temps de calculer le montant exact de la facture (coûts de mise en service, coût de l'appareil, prix du forfait).

Informe-toi

Pose le maximum de question au vendeur. Renseigne-toi sur les frais en cas d'annulation de contrat, surtout si tu t'engages dans un contrat de deux ou trois ans. Est-ce que tu peux changer de forfait en cours de route ? Certaines compagnies le permettent, d'autres pas. Renseigne-toi également sur la durée de la garantie offerte par le fabricant du téléphone cellulaire. Le vendeur essaiera certainement de te vendre une garantie supplémentaire alors que ce n'est pas nécessaire. (Voir garanties, dans Pratiques commerciales).

Surveille ta consommation

Regarde ce qui est inclus dans ton forfait, et ce qui ne l'est pas, afin d'éviter les mauvaises surprises le jour où tu recevras ta facture. Veille à ne pas dépasser le temps deconversation inclus dans ton forfait. Idem pour l'accès à Internet si tu choisis un téléphone intelligent.

Forfait ou carte prépayée?

L'avantage de la carte prépayée est qu'on peut avoir le contrôle sur les couts d'utilisation. Par exemple, une carte que tu achètes 15 $ te donne droit à 50 minutes d'appel par mois. Une fois que tu auras épuisé le temps d'appel sur ta carte, il te faudra en acheter une autre pour pouvoir continuer à utiliser ton cellulaire. Ce peut être gênant, mais au moins tu gardes le contrôle sur tes dépenses et tu ne risques pas d'avoir la mauvaise surprise de recevoir une facture avec un dépassement de forfait que tu ne pourras peut-être pas payer.

L'alternative à la carte prépayée, ce sont les forfaits mensuels. Le cout de la minute est moins cher que sur une carte prépayée, mais l'inconvénient est qu'il est facile de dépasser le nombre de minutes inclus dans ton forfait. Tu devras alors faire face à des frais supplémentaires sur ta facture. Et si tu n'es pas en mesure de la payer, une mention de « mauvais payeur » pourrait être inscrite dans ton dossier de crédit.

Téléphone gratuit, vraiment?

Attention, ne te laisse pas berner par les promotions qui font valoir que les forfaits sont plus avantageux parce que tu peux avoir le téléphone gratuitement, ou à prix réduit, si tu signes un contrat de deux ou trois ans. Il faut être conscient que le téléphone, tu le paieras quand même. C'est juste que le paiement du téléphone est inclus dans ton forfait et étalé sur plusieurs mois. D'ailleurs, si tu signes pour un contrat de trois ans et que tu résilies ton contrat après deux ans, tu devras payer des pénalités équivalentes à un tiers de la valeur du téléphone. Ainsi, si le téléphone a, par exemple, une valeur de 300 $, il te faudrait payer 100 $ de pénalité qui correspond à l'année qu'il te restait à honorer pour ton contrat et pendant laquelle tu aurais dû continuer à « payer » le téléphone.

Le service à la carte peut paraître moins séduisant étant donné que tu dois payer ton appareil. Par contre, le service est offert sans engagement, contrairement au contrat mensuel.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir