Crédit

    Sois vigilant !

    Tu as tes études à financer, mais peut-être aimerais-tu aussi meubler et décorer ton nouveau logement ? Si c’est le cas, il peut être très tentant de dépenser sans compter, d’autant qu’il existe actuellement de nombreuses façons d’emprunter de l’argent. Mais avant d’opter pour cette solution, demande-toi d’abord si tu en as les moyens et, surtout, si tu as la capacité de rembourser rapidement tes dettes.

    Comment ça fonctionne ?

    Lorsque tu empruntes de l’argent, les prêteurs assument un risque et exigent en retour un certain taux d’intérêt établi en fonction de ce risque. Il faudra ensuite que tu rembourses la totalité de la somme empruntée, plus les intérêts, qui est le prix à payer pour avoir pu disposer de l’argent dont tu avais besoin. Ce taux d’intérêt doit donc être le plus bas possible.

    Les types d’emprunt

    Si tu as décidé d’emprunter de l’argent, plusieurs options s’offrent à toi.

    1- Carte de crédit 

    COMMENT ÇA MARCHE. La carte de crédit te permet de faire des achats qui te seront facturés plus tard. Tu peux payer la totalité de la facture à la date d’échéance, ou encore ne payer qu’une somme minimale chaque mois. Attention : des intérêts sont exigés sur toute somme impayée et font grimper le montant que tu devras rembourser. Tu peux aussi retirer de l’argent comptant à l’aide de ta carte de crédit (avance de fonds) ; mais dans ce cas, les intérêts entrent en vigueur immédiatement. À éviter, donc.

    Avantages

    • Plus pratique à avoir sur soi que de l’argent comptant
    • Permet d’obtenir un bien ou un service et de le régler plus tard au même prix, si on paie le solde intégral à la date d’échéance
    • Certaines cartes offrent des points de récompense, etc.
    • Mode de paiement pratique pour les achats sur Internet ou par téléphone

    Risques

    • Peut amener à dépenser plus et à s’endetter davantage
    • Peut affecter la cote de solvabilité si les paiements sont en retard
    • Certaines conditions de la carte de crédit peuvent être difficiles à comprendre
    • Forme de crédit assez coûteuse

    Ouvre l’oeil !

    Si tu tiens absolument à avoir une carte de crédit (pour dépannage ou achat à distance, par exemple), retiens ceci :

    • Ne demande qu’une seule carte.
    • Évite les cartes de crédit des grands magasins en raison des taux d’intérêt élevés.
    • Vérifie d’abord les taux d’intérêt et les conditions d’utilisation ; certaines cartes sont beaucoup plus avantageuses que d’autres.
    • Les cartes de crédit permettent de reporter tout solde mensuel impayé d’un mois à l’autre, à condition de verser chaque mois entre 3 et 7 % de la somme due.

    Attention : si tu ne paies chaque mois que le montant minimal, tu peux mettre des années à rembourser ta carte de crédit. Entre-temps, les intérêts vont te coûter une petite fortune.

    2- Marge de crédit

    COMMENT ÇA MARCHE. Tu peux retirer de l’argent directement de ton compte personnel jusqu’à une limite de crédit préétablie avec ton institution financière.
    Tu devras, par contre, payer des intérêts à partir du moment où tu utiliseras l’argent de ta marge de crédit jusqu’à ce que le prêt ait été remboursé en entier.

    Avantages

    • Permet de bénéficier d’un crédit continu dont la limite est préétablie (exemple: on peut faire verser 5000 $ dans son compte bancaire),
    • Offre un mode de remboursement flexible.
    • Exige un taux d’intérêt moindre que les cartes de crédit.

    Risques

    • Utiliser ce prêt comme source de revenu.
    • Peut mener au surendettement.
    • L'institution financière peut exiger le remboursement du prêt au terme d’une période préétablie.

    3- Prêt étudiant

    COMMENT ÇA MARCHE. Prêt garanti par le gouvernement et remis par une institution financière. Tu ne paies pas d’intérêt durant toutes tes études à temps plein.

    Avantages

    • Permet de poursuivre des études postsecondaires
    • Durant tes études, les intérêts sur ton prêt étudiant sont assumés par le gouvernement
    • Ce n’est que 6 mois après la fin des études que l’on doit commencer à rembourser le prêt. Mais attention : les intérêts sur le prêt étudiant s’accumulent à partir du moment où on cesse d’étudier à temps plein et non à partir du moment où on commence à rembourser le prêt.

    Risques

    • Emprunter plus que la somme nécessaire ou prolonger ses études inutilement (le prêt n’est pas un cadeau, il faudra le rembourser…)
    • Retarder la concrétisation de certains projets à la fin des études à cause de l’importance des dettes.
    • Devoir verser des mensualités contraignantes en début de carrière, alors qu’on n’a peut-être pas un gros salaire.

    4- « Achetez maintenant, payez plus tard »

    COMMENT ÇA MARCHE. Les commerçants offrent plusieurs formules permettant d’acheter un bien maintenant et de le payer plus tard. À cette fin, ils font affaire avec une institution financière ou une société de crédit.

    Formule de paiement différé

    Avantages

    • Tu achètes un article et tu peux le payer un ou deux ans plus tard.
    • Si tu fais ton paiement à la date d’échéance, tu ne paieras pas d’intérêt.

    Risques

    • Si tu ne fais pas ton paiement, ou si tu le fais avec du retard, cela peut te coûter cher !
    • Le taux d’intérêt peut varier entre 18,9 et 30 % selon l’institution financière avec laquelle le commerçant fait affaire.

    Formule de versements égaux

    Avantages

    • Tu achètes un article et tu peux le payer en plusieurs versements égaux.

    Risques

    • Si tu oublies un versement, le mois suivant, tu devras faire deux versements et payer des intérêts sur le versement en retard. À partir de ce moment, les intérêts peuvent s’additionner.

    Formule des congés d’intérêt

    Cela fonctionne comme si tu faisais un achat avec une carte de crédit. Chaque mois, tu reçois un relevé et tu dois payer entre 3 et 7 % de la somme due. Les intérêts commencent à courir au moment de l’achat et s’accumulent pendant toute la durée du congé ; ils sont indiqués sur le relevé.

    Avantages

    • Si tu paies la somme totale à la date d’échéance, tu ne paieras pas les intérêts accumulés.

    Risques

    • Si tu ne paies pas la somme totale à la date d’échéance, tu paieras tous les intérêts ainsi que des frais élevés (ensemble, ils peuvent représenter de 28,8 à 40,88 % de la somme due).

    Exemple

    Tu optes pour un congé d’intérêt de 6 mois sur un achat de 3000 $ ; les versements mensuels représentent 5 % du montant, soit 150 $ par mois. Si ton paiement final est retardé de quelques jours seulement, tu devras payer les intérêts dont le taux est, par exemple, fixé à 28,8 %, soit 338 $ en plus du solde dû.

    Quelques conseils

    Si tu as l’intention d’utiliser une de ces formules, sois prudent. Ne t’en sers que pour effectuer des achats vraiment nécessaires, et assure-toi de payer toute la somme due avant la date d’échéance. Si tu n’es pas certain d’y parvenir, opte pour la formule des versements égaux, elle est moins risquée que les deux autres.

    Avant de signer quoi que ce soit, assure-toi de connaître :

    • le nom de la société de crédit avec laquelle tu feras affaire
    • le taux de crédit demandé (il doit inclure tous les frais)
    • la somme que tu devras payer chaque mois
    • ce qui se produira si tu oublies de faire un versement
    • ce qui se produira si tu ne paies pas toute ta dette à la date d’échéance

    Une fois le contrat signé, mets des sous de côté. Un an, ça passe vite !

    5- « Louer pour acheter »

    COMMENT ÇA MARCHE. Les commerces de type « Louer pour acheter » offrent aux consommateurs de la location à long terme de biens d’utilité courante comme du mobilier, des électroménagers et différents articles électroniques. Les contrats sont d’une durée de 20 à 36 mois et offrent la possibilité d’acheter le bien à la fin du bail ou avant.

    Avantages

    • Il n’y a pas de vérification de ton dossier de crédit
    • Les versements mensuels ou hebdomadaires sont faibles.

    Risques

    • Si tu paies tous les loyers jusqu’au terme du contrat, tu auras payé deux, voire trois fois la valeur réelle du bien.

    6- Le prêt sur gage

    COMMENT ÇA MARCHE. Avoir recours à un prêteur sur gages est très risqué. Le principe est simple. Tu signes un contrat par lequel tu empruntes une somme d’argent qui est garantie par la remise d’un bien au prêteur sur gages (téléviseur, radio, console de jeux, etc.). Généralement, tu ne recevras qu’entre 5 et 15 % du prix original du bien que tu mets en gage. Et tu t’engages à rembourser à l’intérieur d’un mois la somme prêtée.

    Risques

    • Si tu n’es pas capable de la rembourser en totalité, tu devras payer des intérêts, des frais d’administration et d’entreposage, afin que ton contrat soit renouvelé pour un deuxième mois. Chaque jour compte : plus tu tardes à être en mesure de récupérer ton bien, plus tu devras payer cher.
    • Si tu ne paies pas, le prêteur sur gages peut garder ton bien ou le vendre.

    Exemple.

    Alexandre obtient un prêt de 100 $ en échange de son téléviseur qui a une valeur de revente de 500 $. S’il veut le récupérer, il doit remettre au prêteur sur gages, d’ici un mois, la somme de 126 $, calculée de la façon suivante :

       100 $ (montant du prêt) 
     +    5 $ (5 % d’intérêt par mois) 
         21 $ (frais administratifs, de service ou d’entreposage calculés par mois)

    = 126 $ (total qu'Alexandre doit payer pour récupérer son téléviseur un mois plus tard)

    Le taux de crédit annuel réellement appliqué dans cet exemple est de 312 %, soit 26% (5 % intérêt + 21 % de frais) par mois multiplié par 12.

    7- Les services d’«avance de paie»

    COMMENT ÇA MARCHE. Si tu t’attends à recevoir un chèque de paie, dans une semaine par exemple, tu peux emprunter (à un taux très élevé) une portion de la valeur de ton chèque jusqu’à ce que tu reçoives celui-ci. Évidemment, tu devras rembourser ton emprunt au moment de la réception de ton chèque.

    Avantage

    • Si tu es dans l’impossibilité d’avoir accès à du crédit à un taux d’intérêt raisonnable, une avance sur ta paie te permettra d’obtenir de l’argent.

    Risque

    • Il ne te restera presque plus de fonds pour les semaines à venir. Tu risques alors de devoir conclure un nouvel emprunt et plonger, de ce fait, dans un cercle éminemment vicieux.

    Conseil

    Il existe actuellement très peu d’endroits au Québec où le consommateur peut emprunter une petite somme d’argent. Au lieu de recourir aux services d’un prêteur sur gage ou d’avance de paie, explore d’autres ressources qui peuvent être moins coûteuses et souvent même gratuites. De nombreux organismes communautaires peuvent t’aider, renseigne-toi ! Les ACEF offrent également des consultations budgétaires gratuites, au cours desquelles elles proposent des pistes de solutions plus adéquates

    Combien Ça coûte d’emprunter ?

    * Temps nécessaire pour rembourser totalement la dette, à condition de ne faire aucun autre emprunt pendant la période de remboursement, et lorsque le paiement minimal seulement est effectué chaque mois.

    Type de créditTaux d’intérêt annuelDans le cas d’une somme de 1 000 $
    Prêt personnel
    (institution financière)
    10 à 14 %(Prêt à 11% d’intérêt) Paiement minimal: 40 $ par mois Période de remboursement : 2 ans et 5 mois* Montant total réellement payé : 1 140,98 $
    Cartes de crédit
    (Visa ou MasterCard
    18 à 19,5 %(Carte à 18% d’intérêt) Paiement minimal: 40 $ par mois Période de remboursement : 2 ans et 8 mois* Montant total réellement payé : 1262,72 $
    Cartes de compagnies pétrolières24 %Paiement minimal: 40 $ par mois Période de remboursement : 2 ans et 11 mois* Montant total réellement payé : 1 400,11 $
    Cartes de grands magasins28 %Paiement minimal: 40 $ par mois Temps de remboursement: 3 ans et 2 mois* Montant total réellement payé : 1 518,25 $
    Sociétés de crédit
    (Beneficial, Household, Citi financière)
    26 à 40 %(Taux 31 % d’intérêt) Paiement minimal: 40 $ par mois Période de remboursement : 3 ans et 5 mois* Montant total réellement payé : 1 627,88 $
    Louer pour acheter200 %(Location-achat sur 24 mois) Paiement minimal: 80 $ par mois Montant total réellement payé : 1920$

    Taux criminel d’intérêt au Canada : plus de 60 %!

    Au Canada, un taux d’intérêt annuel supérieur à 60 % est criminel. Pourtant, la grande majorité des contrats de prêts sur gage comportent des frais d’intérêt annuels largement supérieurs à 60 % !

    Ajouter un Commentaire


    Code de sécurité
    Rafraîchir