Fermer×
Retour aux actualités

Conseils pour être un consommateur averti lors d’un déménagement

Bien choisir son déménageur

En cette période où les déménagements sont nombreux, certaines personnes décident de s’improviser déménageurs en publiant une annonce sur les réseaux sociaux ou sur les sites de petites annonces. Ils fournissent souvent, comme seule information, un numéro de téléphone. Il faut être prudent lors du choix de son déménageur.

  • Choisissez idéalement une compagnie qui a pignon sur rue et éviter ces petites annonces. Assurez-vous d’avoir un moyen fiable de retracer l’entreprise en cas de problème.
  • Assurez-vous que votre déménageur possède un permis pour opérer des poids lourds de la Commission des Transports du Québec. C’est obligatoire.
  • Vérifier si des plaintes ou condamnations ont été déposées contre cette entreprise auprès de l’Office de la protection du consommateur.
  • Assurez-vous que le déménageur possède une bonne police d’assurance-dommages incluant la responsabilité civile pour au moins 1 million de dollars. Notez le nom de la compagnie d’assurance ainsi que le numéro de police.
  • Demandez des soumissions auprès de 2 ou 3 déménageurs. Vérifiez auprès de vos proches s’ils peuvent vous recommander des entreprises.

Pour éviter d’être surpris par le prix du déménagement

  • Demandez des soumissions auprès de 2 ou 3 déménageurs afin de comparer les prix. Magasinez d’avance le plus possible.
  • Donnez des détails. Plus vous serez précis, plus l’estimation que le déménageur vous fournira sera précise elle aussi. (Spécifiez la distance entre les deux appartements, les étages où sont situés les logements, s’il y a un ascenseur, si vous avez des objets de valeurs, lourds ou fragiles, etc.). En cette période de pandémie, vérifiez si des frais covid pourraient s’ajouter à la facture.
  • Posez des questions. Nombre de déménageurs requis, grosseur du camion, estimation du nombre d’heures nécessaires (généralement 1h par pièce). Vérifiez les politiques de la compagnie.
  • Exigez que l’entreprise fournisse un contrat par écrit détaillé incluant toutes les déclarations qui auront été faites. Si le contrat est conclu par téléphone ou internet, l’entreprise devra vous transmettre un contrat écrit dans les 15 jours suivant sa conclusion.
  • Renseignez-vous sur les modalités de paiements. Versez toujours le plus petit montant possible si un acompte est exigé.

Quelques jours avant son déménagement

  • Faites un inventaire de vos biens avant de déménager. Le Bureau d’assurance du Canada offre un fichier électronique gratuit.
  • Identifiez les boîtes, ce qu’elles contiennent et dans quelles pièces elles doivent être déposées. Les compter.
  • Faites le ménage avant de déménager et donnez / vendez / jetez ce que vous ne voulez plus.
  • Déménagez vous-mêmes les items précieux ou fragiles comme passeports, papiers importants, bijoux, etc.
  • Vérifiez l’état de vos biens. Si nécessaire prenez des photos.

Le jour du déménagement

  • Effectuez le paiement le jour du déménagement.. Si l’entreprise tente de vous charger un prix supérieur à ce qui a été convenu, vous pouvez refuser de payer ces frais supplémentaires. Vous pouvez aussi payer le montant total sous protêt. Cela signifie que vous entendez contester le montant payé. Indiquez alors sur le chèque ou la facture la mention « sous protêt ». À noter que le déménageur n’a pas le droit de retenir vos biens jusqu’au paiement complet s’il exige le paiement de frais supplémentaires qui n’étaient pas prévus au contrat.
  • Demandez un reçu détaillé avec nom et adresse du déménageur.
  • Rayez la mention « Livré en bon état » si elle se trouve sur un document à signer et remplacez-la par « sous réserve d’inspection future » si vous n’avez pas l’occasion d’inspecter les biens avant le départ des déménageurs. Si vous constatez que des biens ont été endommagés, prenez des photos.

Les recours lors de bris de biens, de retard du déménageur, d’absence du déménageur, de l’imposition d’un prix plus élevé que prévu, etc. :

  • Tentez de négocier avec le déménageur.
  • Envoyez une mise en demeure. Résumez le problème et indiquez la compensation souhaitée.
  • Déposez une demande à la Cour des petites créances (ou Cour du Québec chambre civile si vous réclamez + de 15 000$) si la mise en demeure n’obtient pas de réponse.
  • Portez plainte à l’Office de la protection du consommateur.