Donnez
Retour aux actualités

Non à l’exploitation financière des aînés

Vous vous demandez ce qu’est l’exploitation financière? Il s’agit de l’utilisation illégale ou non autorisée des ressources financières ou des biens d’une personne. Votre fils utilise la procuration que vous lui avez accordée pour retirer de l’argent de votre compte bancaire à votre insu? Au retour de la banque, votre fille garde une partie de votre chèque de pension alors qu’elle aurait dû vous en remettre la totalité? Cela constitue de l’exploitation financière.

L’exploitation financière peut être difficile à déceler. Elle est souvent composée de petits gestes répétés sur de longues périodes plutôt que d’un événement isolé. Les personnes seules ou en mauvaise santé sont généralement les plus vulnérables.

Comment se protéger?

  • Gardez vos renseignements financiers et personnels en lieu sûr.
  • Ne donnez en aucun cas le numéro d’identification personnel (NIP) de votre carte bancaire ou de votre carte de crédit.
  • Réduisez les limites de retrait sur vos comptes bancaires.
  • Prenez note des sommes d’argent que vous donnez ou prêtez.
  • Si vous prêtez un gros montant d’argent, rédigez une reconnaissance de dette devant témoin.
  • Pour les décisions importantes concernant votre résidence ou d’autres biens, contactez vous-même un conseiller juridique afin d’être mieux informé avant de signer tout document.
  • Désignez, grâce à un mandat en cas d’inaptitude, une personne fiable qui prendra les décisions en votre nom si vous devenez incapable de gérer vos affaires.
  • Surtout, soyez sur vos gardes si des proches vous demandent de l’argent ou vous proposent de gérer toutes vos finances à votre place.

Si vous croyez être victime d’exploitation financière, demandez de l’aide. Si aucun ami proche ou membre de votre famille ne peut vous en procurer, parlez-en à votre médecin, à un travailleur social de votre CLSC, ou communiquez avec votre service de police local. Avisez aussi votre institution financière.

Sachez qu’il existe également d’autres ressources gratuites et confidentielles comme la ligne Aide Abus Aînés, un service d’écoute, de soutien et d’information qui vise à briser le silence de l’abus envers les aînés. Vous pouvez appeler tous les jours de la semaine entre 8 h et 20 h au 1 888 489-2287.