Fermer×
Retour aux publications

Soldes ou faux soldes ? Encadrement des soldes au Canada et à l’étranger et collecte de données dans le marché de détail au Canada

Attirer les consommateurs en annonçant des articles en solde est une situation normale dans une économie de marché où la concurrence est vive entre les commerçants. Toutefois, la soif du profit peut amener des commerçants à tricher. En effet, certains commerçants peuvent avoir tendance à annoncer régulièrement les mêmes articles en solde. En d’autres mots, ils annoncent de faux soldes.

Cette pratique de commerce trompeuse n’est pas nouvelle. Elle est d’ailleurs encadrée par la plupart des gouvernements des pays économiquement avancés principalement pour deux raisons. De un, cette pratique nuit à la concurrence puisque les concurrents malhonnêtes attirent les consommateurs au détriment des commerçants honnêtes. De deux, cette pratique nuit aux consommateurs, car ces derniers ont tendance à moins magasiner lorsqu’un article est annoncé en solde, même si ce solde est faux. Annoncer de faux soldes est si nuisible à l’économie que la pratique a été jugée comme étant criminelle au Canada.

À la lumière d’une collecte de données réalisée sur une période d’un an, toutes les deux semaines, dans 16 magasins situés dans la région de Montréal et d’Ottawa, nous avons noté plusieurs pratiques commerciales qui nous apparaissent comme étant trompeuses. Annoncer les mêmes articles en solde sur de très longues périodes a été la pratique la plus fréquemment relevé selon
notre collecte de données. Les lois qui protègent les Canadiens méritent d’être appliquées plus rigoureusement par les autorités.