Donnez
Retour aux actualités

Six associations de consommateurs s’unissent pour demander le remboursement des voyages

Six associations de consommateurs et membres de la société civile ont uni leur voix pour demander au gouvernement du Canada d’intervenir afin que les consommateurs puissent obtenir, s’ils le souhaitent, le remboursement de leurs voyages annulés en raison de la pandémie. Cette lettre a été envoyée au Premier ministre et à tous les députés libéraux.

 

Monsieur le Premier ministre et messieurs et mesdames les députés (es),

Nous sommes six associations de consommateurs et membres de la société civile représentant les Canadiens d’un océan à l’autre. Nous vous sollicitons aujourd’hui afin que le gouvernement du Canada intervienne dès maintenant auprès des compagnies aériennes afin de les forcer à offrir un remboursement aux consommateurs qui sont nombreux à vivre de lourdes difficultés financières en raison de la crise actuelle.

Un grand nombre de consommateurs ont plus que jamais besoin, en raison d’une diminution de revenus ou d’une perte d’emploi liée à la pandémie, d’accéder aux liquidités qui leur sont dues par ces entreprises. Certains d’entre eux attendent leur argent depuis plus de deux mois. Il s’agit d’une question d’équité.

Les Canadiens ont exposé clairement leur désir d’obtenir un remboursement pour leur voyage plutôt qu’un crédit, au même titre que les Américains et les Européens.

Comme vous le savez sans doute, Option consommateurs a lancé une pétition à la Chambre des communes demandant au gouvernement de forcer les compagnies aériennes et les autres transporteurs de juridiction fédérale à rembourser les consommateurs dont les voyages ont été annulés en raison de la pandémie. Cette pétition a récolté plus de 30 000 signatures, et ce, en un peu plus d’une semaine. La pétition déposée par Air Passenger Rights a quant à elle recueilli plus de 61 000 signatures en l’espace de deux mois sur le site change.org.

Il est inacceptable que les vols annulés par les transporteurs ne soient pas complètement remboursés aux consommateurs. En effet, tels qu’ils sont proposés actuellement, les crédits voyage imposés unilatéralement par les compagnies aériennes en lieu et place d’un remboursement contreviennent notamment aux lois fédérales et aux dispositions provinciales sur la restitution des prestations y compris en cas de force majeure.

Il est pour le moins surprenant que le gouvernement fédéral n’intervienne pas pour imposer des conditions de service plus équitables.

Nous sommes également profondément étonnés que dans des déclarations non signées, l’Office des transports du Canada considère les crédits voyage comme solution acceptable tandis que cette même organisation a jugé par le passé que les passagers devaient être remboursés pour des vols annulés pour diverses raisons dont celles hors du contrôle du transporteur.

Pour plusieurs, la vie ne sera plus jamais la même et il est possible que leur situation économique ou des ennuis de santé ne leur permettent simplement plus de voyager d’ici les prochaines années. Ce n’est pas aux consommateurs de soutenir financièrement les compagnies aériennes.

Votre gouvernement se doit d’intervenir clairement et d’exiger le remboursement complet des sommes versées à tous les consommateurs qui le souhaitent.

Nous avons confiance que vous accorderez à cette situation toute l’attention qu’elle mérite et que votre gouvernement prendra les meilleures décisions dans l’intérêt des consommateurs canadiens.

Cordialement,

Dr. Gábor Lukács, président
Air Passenger Rights / Droit des voyageurs

 

Frédéric Boudreault, vice-président

Coalition des associations de consommateurs du Québec

 

Bruce Cran, président

Consumers’ Association of Canada

 

Christian Corbeil, directeur général

Option consommateurs

 

John Lawford, directeur général

Public Interest Advocacy Centre

 

France Latreille, directrice

Union des consommateurs

 

English version