Fermer×
Retour aux actualités

Rentrée scolaire: nos trucs pour éviter de vider votre portefeuille

La fameuse rentrée scolaire… La période des vacances est à peine terminée qu’il faut déjà se procurer les articles scolaires des enfants. Voilà qui peut causer bien des maux de tête aux parents! 

Voici donc nos astuces pour adoucir cette période de l’année!

 

Se préparer:

  • Vérifiez la liste de l’école et limitez-vous à ce qui y est inscrit. 
  • Faites l’inventaire des articles que vous avez conservés de l’année précédente et qui peuvent être réutilisés (crayons, feuilles, bâtons de colle, ciseaux, etc.). Vérifiez si des articles utilisés par le plus vieux peuvent servir au plus jeune.
  • Magasinez et comparez les prix à deux ou trois endroits. À la fin du mois d’août, vous pourrez bénéficier de soldes intéressants. Ne vous limitez pas aux magasins de fournitures de bureau et aux papeteries! Les magasins à grande surface et les pharmacies regorgent d’articles scolaires à bas prix.
  • Achetez des articles de qualité, ils durent plus longtemps! Sac d’école, étui à crayons, boîte à lunch… 
  • Faites des échanges avec des amis ou des membres de votre famille.
  • Récupérez! Pourquoi ne pas utiliser le dos des papiers qui ne servent plus comme papier brouillon pour les exercices des enfants?  

 

Aller magasiner… avec ou sans les enfants?

Si c’est possible, priorisez le magasinage sans les enfants. Ce sera beaucoup plus facile de vous en tenir à la liste. 

Si vous devez magasiner avec les enfants, il s’agit d’une occasion de les initier aux rudiments de l’éducation budgétaire. Donnez-leur des articles précis à se procurer ainsi que le budget à respecter. Ils seront fiers de remplir leur mission!

 

Et les vêtements?

La tentation de renouveler la garde-robe des enfants est forte? Assurez-vous de faire l’inventaire de ce qui fait toujours avant de croire les populaires paroles «Je n’ai rien à me mettre!». Gageons que vous pourrez récupérer quelques morceaux!

Profitez des soldes tout au long de l’année afin d’étaler les dépenses sur une plus longue période. Vous n’avez pas besoin de tout vous procurer au même moment! Plusieurs parents achètent d’ailleurs les manteaux et bottes d’hiver de leurs enfants durant les soldes de fin de saison du printemps en prévision de l’hiver prochain. Il faut toutefois rester prudent puisque les enfants grandissent vite!

Rappelez-vous qu’il n’est pas toujours nécessaire d’acheter du neuf. Visiter des friperies ou des magasins d’articles de seconde main pourrait vous faire économiser. Les petites annonces en ligne sont d’ailleurs très pratiques et permettent de magasiner des articles usagés dans le confort de sa demeure. Les échanges avec les cousins ou avec des amis qui ont des enfants plus vieux sont aussi une bonne façon de remplir les tiroirs sans se vider les poches.

 

Les autres dépenses… 

N’oubliez pas de prévoir les frais de service de garde, de transport ainsi que les montants à débourser pour les activités et sorties scolaires. 

Les journées pédagogiques étant souvent prévisibles, pensez à prévoir un budget pour le gardiennage. Vous pouvez aussi coordonner vos journées de congé avec ces événements. Enfin, si d’autres parents font de même, pourquoi ne pas vous entendre avec eux? Garder le même groupe d’enfants à tour de rôle permettrait à chacun d’économiser.

 

Mieux vaut prévenir…

La clé du succès est l’organisation. La rentrée scolaire est un événement récurrent, les dépenses qui y sont liées peuvent être prévues. Il est donc de mise de les inscrire dans le budget familial annuel. En mettant de côté une somme d’argent chaque mois, vous ne serez pas pris au dépourvu à la prochaine rentrée. 

Pour vous aider à identifier le montant à épargner chaque mois en vue de la prochaine rentrée, nous avons développé une grille budgétaire spécifique à ces dépenses. Téléchargez-la ici!

 

Mais il y a toujours le crédit, non?

On ne le dira jamais assez, la planification est ce qui vous permettra d’atteindre et de conserver une bonne santé financière. Le fait de prévoir une petite somme chaque mois plutôt que d’attendre à la dernière minute vous enlèvera du stress et vous permettra d’éviter de recourir au crédit pour faire face aux dépenses. Parce que le crédit, c’est coûteux! Par exemple, si vous ne remboursez que le montant minimum requis sur une facture de 300$, avant d’acquitter la totalité de ces achats sur votre carte de crédit, il vous faudra patienter 3 ans et 6 mois et ces achats vous coûteront 117,45$ de plus en intérêts! Vous aurez donc payé 417,45$ au lieu des 300$ prévus.*

 

Bon magasinage et bonne rentrée scolaire!

 

Si vous vous sentez dépassé par vos finances ou que vous ne savez pas comment vous y prendre pour réaliser un projet, n’hésitez pas à nous appeler! Nous offrons des consultations budgétaires gratuites!

 

*https://www.opc.gouv.qc.ca/paiementminimum/